Auvergne-Rhône-Alpes
Léonie PLACE
Fondatrice de Scribeuse, Lyon

Je me suis inspirée du métier de biographe et je l’ai adapté à mes envies, à mon image et à mon savoir journalistique

Portrait complet de Léonie PLACE

  Auvergne-Rhône-Alpes
Léonie PLACE
Fondatrice de ScribeuseLyon

Je me suis inspirée du métier de biographe et je l’ai adapté à mes envies, à mon image et à mon savoir journalistique

Reporter de vie, rédactrice de « contes de faits », journaliste privée… il n’existe pas d’appellation officielle pour le métier de Léonie Place, qu’elle a façonné elle-même en personnalisant sa formation initiale. De journaliste pigiste à cheffe de son entreprise d’écrivain public, baptisée Scribeuse, rétrospective sur le parcours de cette jeune femme devenue entrepreneur au printemps 2017, à l’âge de 29 ans.

Léonie est diplômée de journalisme en 2012. Elle est d’abord pigiste à Paris six mois, avant de partir en presse quotidienne régionale en Bourgogne. Là, elle intègre pour un an et demi le service société du journal Le Bien Public à Dijon mais elle se découvre assez vite des envies de nouveaux sujets et de récits plus longs, non limités par le calibrage relativement court de la presse quotidienne régionale.

Un voyage et une révélation

Léonie décide en 2014 de démissionner du Bien Public, d’un commun accord avec Sylvain, son compagnon et collègue du journal. Ils partent alors pour un voyage itinérant de 15 mois en Amérique du Sud. Là-bas, Léonie et Sylvain entretiennent leur plume grâce à un blog destiné à leurs familles, sous forme d’articles relatant les étapes de leur aventure. En parallèle de ce carnet de voyage, ils écrivent également pour des titres de la presse française tels que Libération.

A son retour en 2016, Léonie continue d’écrire pour la presse, mais avec un sentiment différent, celui que son métier ne lui plaît plus comme avant. Son projet d’entreprise naît lors de cette période de doute, en novembre 2016 : « Je ne savais plus ce que je voulais faire de ma vie. Je voulais être journaliste depuis toute petite, et ce moment a été une forme de déception où je me suis demandé si j’allais pouvoir continuer à exercer mon métier comme je le voulais ».

Un nouveau métier sur-mesure

Léonie s’intéresse alors au métier d’écrivain public, souvent chargé de rédiger des écrits administratifs ou des biographies et récits de vie. Depuis toujours, Léonie aime écrire et raconter des histoires. En lançant le projet Scribeuse entre novembre 2016 et avril 2017, elle crée un savant mélange entre son métier initial et sa passion pour le récit : « Je me suis inspirée du métier de biographe et je l’ai adapté à mes envies, à mon image et à mon savoir journalistique », explique-t-elle.

Le projet Scribeuse consiste en des récits événementiels, des récits de vie ou des histoires d’entreprises, commandés par des PME ou des particuliers. Ces récits aboutissent à un livre ou à un journal, visant à ancrer un moment important de l’histoire d’une entreprise, ou pour les particuliers, à découvrir la biographie de leurs aïeux.

Au moment où Scribeuse débute, Léonie et Sylvain déménagent en Bretagne, où ils ne connaissent personne. En recherchant des contacts et des réseaux sur place, Léonie se rapproche de l’association Femmes de Bretagne d’abord comme adhérente puis en tant que rédactrice bénévole pour le blog de l’association. Elle en devient la co-coordinatrice à Ploermel en 2017, puis plus tard à Vannes, un rôle qui lui fait gagner une expérience importante à plusieurs niveaux. En effet, elle est alors en charge de rassembler des femmes entrepreneurs lors d’ateliers, d’événements thématiques, et d’animer des rencontres.

Ce rôle lui profite autant qu’aux femmes qu’elle rassemble car cela lui permet d’aider les femmes entrepreneurs à mûrir leurs projets, tout en développant le sien. N’ayant pas fait d’études en lien avec le développement d’entreprise, Léonie doit tout apprendre sur le tas, de l’administration aux réglementations à connaître, en passant par la gestion de la communication.

Scribeuse grandit petit à petit à partir de décembre 2017. En parallèle, Léonie continue quelques missions d’écriture notamment pour l’association Femmes des Territoires, puis son entreprise connaît un gain de visibilité important lorsque France 2 lui consacre un reportage en septembre 2018. Léonie a aujourd’hui 32 ans et continue le développement de Scribeuse, basée en Rhône Alpes. Depuis un an, et suite à sa bonne évolution, l’entreprise compte une deuxième plume en la personne de Sylvain. Leurs « contes de faits » semblent avoir un bel avenir devant eux.

Crédits Photos :
1. Fanny Ingold
2. Fanny Ingold
3. Orlane Boisard
Couverture : Fanny Ingold


Contacter et suivre Léonie PLACE


Un portrait rédigé par Anne Brivet
Photo-Femmes-Des-Territoires-
Révélez l’entrepreneure qui est en vous !
Je m'inscris

Découvrir d'autres portraits

 Occitanie

Hélène Fauveau

Co-fondatrice Paulette

Toulouse

 J’ai toujours eu envie de créer mon entreprise.

 Bourgogne-Franche-Comté

Julie Floquet

Fondatrice et Gérante de la Wine Trotteuse

Beaune

Posez les bonnes bases avant de créer votre structure

 Ile-de-France

Priscilla Silva

Fondatrice et Gérante de l'agence Adélie Digital

Paris

Si tu es entrepreneure introvertie et que tu souhaites échanger avec des personnes dans une situation identique, rejoins-moi

 Occitanie

Hélène Fauveau

Co-fondatrice Paulette

Toulouse

 J’ai toujours eu envie de créer mon entreprise.

Voir ce portrait
 Bourgogne-Franche-Comté

Julie Floquet

Fondatrice et Gérante de la Wine Trotteuse

Beaune

Posez les bonnes bases avant de créer votre structure

Voir ce portrait
 Ile-de-France

Priscilla Silva

Fondatrice et Gérante de l'agence Adélie Digital

Paris

Si tu es entrepreneure introvertie et que tu souhaites échanger avec des personnes dans une situation identique, rejoins-moi

Voir ce portrait
Photo-Femmes-Des-Territoires-
Révélez l’entrepreneure qui est en vous !
Je m'inscris