Bretagne
MANON LE LAIT
Conseillère immobilier IAD France, Nantes

Je suis devenue adhérente en septembre 2016. Ça m’a fait un bien fou et j’ai tout de suite adhéré au réseau.

Portrait complet de MANON LE LAIT

  Bretagne
MANON LE LAIT
Conseillère immobilier IAD FranceNantes

Je suis devenue adhérente en septembre 2016. Ça m’a fait un bien fou et j’ai tout de suite adhéré au réseau.

Manon Lelait, 28 ans, est coordinatrice pour Femmes de Bretagne à Nantes Est. Avec son amie d’enfance, elle prépare le rallye Aïcha des Gazelles 2021 et partage cette aventure avec l’association. Dons et sponsors bienvenus ! Quel est votre parcours professionnel ? Je viens de Lagny-sur-Marne. À 18 ans, j’ai déménagé à Rouen pour suivre mon compagnon. J’ai fait une fac d’Histoire puis une formation d’éducatrice spécialisée. J’ai travaillé dans le domaine de l’autisme et dans la protection de l’enfance. Mais, en 2016, en arrivant à Nantes avec mon ami et mon enfant, j’ai entamé une reconversion professionnelle. J’étais passionnée par mon métier mais il ne correspondait plus à mes valeurs. J’ai donc réfléchi et j’ai eu l’opportunité de devenir conseillère en immobilier. C’était un challenge : j’avais envie de faire tomber les clichés sur ce métier, de proposer un accompagnement qualitatif et humain. Je fais ça depuis maintenant deux ans à Nantes et dans la région, en micro-entreprise, au sein du réseau IAD France. Il y a de quoi faire et ça me plaît, même si le coté indépendant n’est pas toujours évident. Quel est votre rôle au sein de Femmes de Bretagne ? J’ai découvert Femmes de Bretagne par le bouche-à-oreille. Je suis devenue adhérente en septembre 2016. C’est un moment où je recherchais un peu d’humanité car ma reconversion était difficile. Ça m’a fait un bien fou et j’ai tout de suite adhéré au réseau. En janvier 2017, je suis devenue coordinatrice bénévole. J’ai repris le flambeau après le départ de Jocelyne. On a alors réorganisé les choses et on a ouvert d’autres antennes. Depuis, je travaille en binôme avec Aissata, cela facilite le travail et le rend plus plaisant. On organise des ateliers pour les adhérentes et des déjeuners ouverts à toutes les femmes. À Nantes, il y a une forte demande, beaucoup de femmes entrepreneures. Ça me plaît énormément de faire ça, c’est très riche, on créé vraiment du lien humain, on échange sur nos problématiques, nos forces, notre vie de femme entrepreneure. Pouvez-vous nous parler du rallye Aïcha des Gazelles auquel vous participerez du 12 au 27 mars 2021 ? Ce rallye, qui se tient dans le désert marocain, fête ses 30 ans cette année, les places sont parties vite. Alors, avec mon amie d’enfance, Adeline Malolepszy, on participe à celui de 2021 sous le nom d’équipage « Les Penn Kalet », qui signifie « Têtes dures » en breton. On soutient l’association Cœur de Gazelle comme toutes les participantes, mais on a également la possibilité d’en soutenir une autre. J’ai tout de suite pensé à Femmes de Bretagne ! Le rallye est 100 % féminin, elles aussi ! J’ai proposé de les soutenir, c’est venu comme une évidence. On a officialisé le projet et nous en sommes ravies ! L’idée, c’est d’apporter plus de visibilité à l’association, de la faire connaître et de s’associer pour une bonne cause. Avec l’objectif de récolter 30 000 euros pour les frais d’inscription, le véhicule, l’organisation, le matériel… On cherche des sponsors. Il faut aussi que l’on soit prêtes, entre stage de conduite et préparation physique en amont. C’est une vraie aventure, sans GPS, avec juste une boussole, un crayon et une règle ! Humainement, c’est riche, les participantes viennent du monde entier. Cela va de 18 à 71 ans, c’est génial ! Et puis, j’aime l’aspect écologique de la course : il y a des véhicules électriques, les bouteilles sont recyclées et la vitesse est limitée. L’idée n’est pas d’aller vite mais au plus court, de faire le moins de kilomètres possibles. Et nous, ce qu’on veut c’est gagner !

Contacter et suivre MANON LE LAIT

Téléphone : 06 25 61 23 83

Photo-Femmes-Des-Territoires-
Révélez l’entrepreneure qui est en vous !
Je m'inscris

Découvrir d'autres témoignages

 Ile-de-France

Stéphanie Gicquel

Marraine Femmes des Territoires 2021 Athlète de haut niveau membre de l'équipe de France, Exploratrice, Auteure, Speaker

Paris

L’accomplissement ressenti est à la hauteur des obstacles surmontés

 Ile-de-France

Emmanuelle Weber

Sophrologue Emmanuelle Weber

Emerainville

Devenir entrepreneure, c’est, pour moi, s’ouvrir à la créativité, aux champs des possibles.

 Bourgogne-Franche-Comté

Noémie GUERRIN et Estelle HUARD

Fondatrices de NŒS

Chevigny Saint Sauveur

Entreprendre en 2019, c’est s’offrir une tribune pour défendre ses valeurs

 Ile-de-France

Stéphanie Gicquel

Marraine Femmes des Territoires 2021 Athlète de haut niveau membre de l'équipe de France, Exploratrice, Auteure, Speaker

Paris

L’accomplissement ressenti est à la hauteur des obstacles surmontés

Voir ce témoignage
 Ile-de-France

Emmanuelle Weber

Sophrologue Emmanuelle Weber

Emerainville

Devenir entrepreneure, c’est, pour moi, s’ouvrir à la créativité, aux champs des possibles.

Voir ce témoignage
 Bourgogne-Franche-Comté

Noémie GUERRIN et Estelle HUARD

Fondatrices de NŒS

Chevigny Saint Sauveur

Entreprendre en 2019, c’est s’offrir une tribune pour défendre ses valeurs

Voir ce témoignage
Photo-Femmes-Des-Territoires-
Révélez l’entrepreneure qui est en vous !
Je m'inscris