Bretagne
Florence BEAUVOIS
Indépendante Communication – Relations presse Conseil & Gestion de projets, Rennes

Depuis que je suis indépendante, j’ai vraiment l’impression de jouer collectif

Portrait complet de Florence BEAUVOIS

  Bretagne
Florence BEAUVOIS
Indépendante Communication – Relations presse Conseil & Gestion de projetsRennes

Depuis que je suis indépendante, j’ai vraiment l’impression de jouer collectif

Membre du conseil d’administration de Femmes de Bretagne, Florence Beauvois est de celles qui agissent dans l’ombre. Plutôt habituée à mettre les autres en lumière, par sa profession de communicante, elle se livre un peu, ici, exceptionnellement !

Depuis cinq ans, Florence Beauvois est une Femme de Bretagne qui agit. Née à La Rochelle, passée par Bordeaux et Paris, elle est aujourd’hui une vraie Bretonne d’adoption. Bretonne Solidaire, puis administratrice du réseau Femmes de Bretagne, elle donne de son temps pour aider les autres à y voir plus clair dans leur vie professionnelle et leurs projets. « Au sein du nouveau conseil d’administration, mis en place en 2019, j’apporte mes compétences pour aider le réseau à gagner en visibilité, à trouver des partenaires, à se définir une ligne éditoriale », souligne Florence Beauvois. Une mission qui coule de source pour cette entrepreneure de la com’, qui s’est lancée en solo il y a deux ans après une vie chez l’annonceur puis en agence.

De Canal+ à M6

Florence a en effet derrière elle vingt ans de communication. Après son Bac, elle entre en IUT communication des entreprises et relations presse à Bordeaux. « Mais j’avais envie d’aller à Paris. Je dépose un CV chez Canal+. En entretien pour un stage, l’assistante de la directrice de la com’ me dit : ‘Je vous prends car vous venez de vous-même, vous êtes jeune, sans expérience et motivée…ça va changer des pistonnés’ ! » Un vrai coup de pouce pour celle qui est alors très timide et manque de confiance en elle. Florence a une seule envie : réussir dans sa vie professionnelle, et la vivre à fond… tout comme elle est devenue vice-championne de France lycéenne de volley en 1996, puis universitaire en 1999 !

Cette adrénaline, elle la cherche dans tous ses challenges du quotidien, et vise toujours plus haut. Elle poursuit alors ses études à l’Institut Française de Presse à Paris Assas. Elle part ensuite un an faire des « petits boulots » à Newcastle. « Quand je rentre en France, je rappelle Canal+, raconte Florence. La chaîne me propose un premier remplacement. Je deviens attachée de presse Cinéma. » Elle va rester chez Canal+ cinq ans, enchaînant les remplacements de congés maternité, aux Documentaires, Sports puis Fictions. « Intellectuellement, ce sont mes meilleures années, se souvient Florence. Et humainement, c’était formidable ». Elle y apprend beaucoup. Une opportunité lui ouvre les portes d’M6, qu’elle rejoint pour lancer l’émission « 100 % Foot » et développer l’image naissante de la petite chaine qui monte dans le football avec la Coupe du Monde 2006, puis l’Euro 2008. Suivent l’accompagnement des lancements d’émissions comme « 66 Minutes », « L’Amour est dans le pré », « L’Hôpital des enfants »…

Libre de ses choix

Entre temps, elle devient maman. Puis, son mari obtient un nouveau poste à Rennes. Elle arrive alors dans la capitale bretonne en avril 2010. C’est le début d’une nouvelle vie. « L’agence Rivacom cherchait un attaché de presse junior à Brest… On m’embauche comme senior à Rennes ! » Nouveau challenge pour Florence, qui doit développer la partie corporate de l’agence depuis Rennes. « J’y ai aimé la diversité des dossiers, le lancement de la Marque Bretagne, cette chance incroyable de pouvoir s’insérer très rapidement dans le terreau de l’économie bretonne. J’apprends à connaître les Bretons ! » Avec l’expérience et les défis relevés avec succès et son dynamisme jamais éteint, Florence gagne en confiance. « En 2017, j’avais envie de nouveaux projets, de nouvelles perspectives, de sortir d’une sorte de routine, d’une zone de confort qui n’était plus confortable…, confie-t-elle. Lors d’un entretien, on me dit : vous allez vous ennuyer chez l’annonceur…. Et c’est vrai. J’ai besoin de faire matcher les gens, de me nourrir de nombreux clients, de papillonner entre les dossiers. »

« Jouer collectif »

Florence est alors consultée pour un dossier, Rock’N Toques. « Je me suis immatriculée en microentreprise devant la télévision à 22 h, pour avoir mon numéro Siret ! ». Et c’est parti pour l’aventure d’indépendante. La stratégie de communication, les relations presse, la gestion de projets, Florence Beauvois en connait un rayon, qu’elle met au service des entreprises. Son portefeuille de clients va de la Banque Populaire Grand Ouest à l’Office de tourisme de la Baie de Saint-Brieuc en passant par exemple par la CPME35 ou encore l’ingénieur-Skipper Mathieu Claveau sur Prendre la Mer, Agir pour la Forêt lors de la dernière Transat Jacques Vabre. Florence transmet également, en étant intervenante au sein de MediaSchool, la nouvelle école de com’ rennaise. « Je travaille avec les gens qui ont la même philosophie que moi, dans la bienveillance », confie cette adepte de la « communication du bon sens » ! Consciencieuse, elle prend aujourd’hui le temps de réfléchir à chaque projet, a appris à dire non pour mieux s’épanouir et rester indépendante. « Je suis satisfaite d’avoir créé mon emploi, et d’avoir trouvé un équilibre avec ma vie personnelle. Je suis libre de décider de passer 30% de mon temps pour Femmes de Bretagne, le Club de la presse dont je suis vice-présidente bénévole ou pour développer d’autres des projets qui m’importent. L’argent ne dirige pas tout, même si je veux gagner ma vie. Tout est une question d’organisation au quotidien ! Parfois, il faut savoir dire non et ne pas avoir peur du vide, considère Florence. Depuis que je suis indépendante, j’ai vraiment l’impression de jouer collectif ! ».


Contacter et suivre Florence BEAUVOIS

Mail : florencebeauvois@hotmail.com
Téléphone : 06 50 10 82 75

Photo-Femmes-Des-Territoires-
Révélez l’entrepreneure qui est en vous !
Je m'inscris

Découvrir d'autres témoignages

 Bretagne

Muriel Le Chêne

Photographe, créatrice de Sous un autre angle

Auray

Osez l’entrepreneuriat ! Même si c’est beaucoup de travail, c’est la liberté.

 Martinique

Estelle HILAIRE

Fondatrice de Karaïb 3D

Fort de France

Il existe encore peu de femmes exerçant des métiers d'ingénieur

 Bourgogne-Franche-Comté

Noémie GUERRIN et Estelle HUARD

Fondatrices de NŒS

Chevigny Saint Sauveur

Entreprendre en 2019, c’est s’offrir une tribune pour défendre ses valeurs

 Bretagne

Muriel Le Chêne

Photographe, créatrice de Sous un autre angle

Auray

Osez l’entrepreneuriat ! Même si c’est beaucoup de travail, c’est la liberté.

Voir ce témoignage
 Martinique

Estelle HILAIRE

Fondatrice de Karaïb 3D

Fort de France

Il existe encore peu de femmes exerçant des métiers d'ingénieur

Voir ce témoignage
 Bourgogne-Franche-Comté

Noémie GUERRIN et Estelle HUARD

Fondatrices de NŒS

Chevigny Saint Sauveur

Entreprendre en 2019, c’est s’offrir une tribune pour défendre ses valeurs

Voir ce témoignage
Photo-Femmes-Des-Territoires-
Révélez l’entrepreneure qui est en vous !
Je m'inscris