Hauts-de-France
Evelyne Guermeur
Fondatrice Organise-moi Budapest , Douai

Rejoindre Femmes des Territoires m’a apporté énormément de choses, beaucoup de formations, des échanges, des coups de boost, ça m’a permis de me lancer

Portrait complet de Evelyne Guermeur

  Hauts-de-France
Evelyne Guermeur
Fondatrice Organise-moi Budapest Douai

Rejoindre Femmes des Territoires m’a apporté énormément de choses, beaucoup de formations, des échanges, des coups de boost, ça m’a permis de me lancer

A l’âge de 49 ans et après des années dans la vente, Evelyne a combiné sa connaissance du hongrois et de la ville de Budapest pour devenir organisatrice de séjours… Un nouveau départ en tant qu’entrepreneure, un mode de travail dont elle ne connaissait presque rien avant de se lancer.

 

Evelyne découvre la Hongrie à l’occasion de l’expatriation de son mari, à l’âge de 27 ans, et reste à Budapest pendant 6 ans. Une forme de challenge : « il a fallu que je m’adapte, que j’apprenne une nouvelle langue », se remémore-t-elle. La famille retourne en France en 2003 et Evelyne est embauchée chez Decathlon comme conseillère de vente pour le rayon équitation, son « sport passion ». Elle passe par divers postes au sein de l’enseigne au fil de plusieurs allers-retours entre la France et la Hongrie.

Evelyne retourne à Budapest avec son mari et leurs trois enfants en 2014. Cette fois-ci, elle a en tête le désir de vivre de nouvelles expériences et d’acquérir de nouvelles compétences. Cela commence avec l’association des français à Budapest : « Je m’y suis énormément investie », raconte Evelyne. Elle y planifie des visites culturelles, des rencontres et des parrainages entre nouveaux arrivants et « anciens déjà sur place ». Puis fin 2019, Evelyne rejoint le Codev, un groupe d’intelligence collective visant le développement professionnel des participants : « C’est devenu une évidence, je voulais vraiment devenir coach de voyage. Je voulais mettre à profit ma connaissance du hongrois et de la ville pour partager ça avec les visiteurs », explique-t-elle.

 

S’entourer pour mieux se lancer

Evelyne découvre Femmes des Territoires peu de temps avant le lancement de son activité, et adhère à la coordination de Douai (son autoentreprise est basée à Lille). « Ça m’a apporté énormément de choses, beaucoup de formations, des échanges, des coups de boost, ça m’a permis de me lancer », se remémore Evelyne. « Grâce à l’association, j’ai compris que pour créer une activité, il faut s’entourer, ne pas hésiter à poser des questions car les gens peuvent proposer leur aide, leur appui et leurs connaissances. C’est mon pilier, je pense », explique-t-elle.

Tout au long du processus de création de son activité, Evelyne est suivie par deux coachs qui lui permettent d’évoluer : « Elles m’ont aidée à lâcher prise et à ne plus avoir peur », se souvient-elle. Evelyne imagine alors des offres, crée son logo et son site Internet puis élabore des itinéraires par quartiers, armée d’un bloc-notes : « Je suis allée en ville, je suis retournée dans toutes les petites rues », raconte-t-elle.

 

Séjours adaptés aux désirs des visiteurs

Organise-moi Budapest voit le jour il y a un an. Evelyne démarre son projet avec l’idée précise de permettre aux touristes, ou « voyageurs de passage à Budapest », comme elle préfère les appeler, de visiter la ville autrement : « Je ne voulais pas seulement donner aux gens une liste de choses à faire, je voulais organiser leur séjour sur mesure et le personnaliser. Je ne voulais pas être le Guide du Routard bis ! » explique-t-elle. Que les visiteurs souhaitent se  « débrouiller tout seuls », rencontrer Evelyne pour échanger sur les insolites de la ville, ou bien être guidés sur les itinéraires, ils trouveront ce qu’ils cherchent sur le site d’Organise-moi Budapest.

 

Une reconversion libératrice

Le tourisme a été frappé de plein fouet par la crise sanitaire, et Organise-moi Budapest n’a pas fait exception. Mais très loin de se laisser abattre, Evelyne envisage l’avenir avec optimisme : « C’est une activité au ralenti pour le moment, mais je reste persuadée qu’elle a des perspectives ambitieuses et réalisables donc je ne lâche pas ! J’espère juste un retour rapide à la normale… Quand tout ça sera terminé, les gens auront envie de voyager ! Et surtout, de voyager autrement », prédit-elle.

Malgré cette difficulté passagère, Evelyne ne regrette pas une seconde sa reconversion professionnelle, qui lui a plutôt apporté une forme de libération : « Même si un jour je devais changer d’activité, j’ai maintenant toutes les clés en main pour créer autre chose. Je n’ai plus cette peur de l’inconnu », analyse-t-elle. Même si elle doit un jour quitter la Hongrie, Evelyne gardera Organise-moi Budapest : « La ville, ses bâtiments et son histoire ne vont pas changer. Après 13 ans d’expatriation là-bas, je pense pouvoir organiser des séjours depuis la France », conclut-elle.


Contacter et suivre Evelyne Guermeur


Un portrait rédigé par Anne Brivet
Photo-Femmes-Des-Territoires-
Révélez l’entrepreneure qui est en vous !
Je m'inscris

Découvrir d'autres témoignages

 Guyane

Réjeanne ASSELAS

Fondatrice de Sésame Consulting

Cayenne

La création d’entreprise est un ascenseur émotionnel

 Ile-de-France

Rachelle Sorin

Directrice Générale Banque Nationale du Canada

Paris

Ce qui me passionne aujourd’hui, c’est de pouvoir aider les femmes à entreprendre, les aider à comprendre les questions financières, en connaître les codes

 Nouvelle-Aquitaine

Noémie Lacour

Conseillère en stratégie de communication 1 jour 1 pas

Bordeaux

Je remarque que chaque coordination regroupe des personnes différentes et a sa propre dynamique, ce que j’apprécie.

 Guyane

Réjeanne ASSELAS

Fondatrice de Sésame Consulting

Cayenne

La création d’entreprise est un ascenseur émotionnel

Voir ce témoignage
 Ile-de-France

Rachelle Sorin

Directrice Générale Banque Nationale du Canada

Paris

Ce qui me passionne aujourd’hui, c’est de pouvoir aider les femmes à entreprendre, les aider à comprendre les questions financières, en connaître les codes

Voir ce témoignage
 Nouvelle-Aquitaine

Noémie Lacour

Conseillère en stratégie de communication 1 jour 1 pas

Bordeaux

Je remarque que chaque coordination regroupe des personnes différentes et a sa propre dynamique, ce que j’apprécie.

Voir ce témoignage
Photo-Femmes-Des-Territoires-
Révélez l’entrepreneure qui est en vous !
Je m'inscris